• Maryline

Décodage des Mémoires liées à la Fibromyalgie

La Fibromyalgie est une maladie contemporaine très répandue qui répond au un mode de vie de notre société, en confrontation avec notre nature profonde.

Toute maladie est porteuse d'un message que le corps nous envoie pour nous guider vers plus de conscience de SOI.

Chaque symptôme est l'expression de mémoires engrammées dans notre ADN, et la mise en CONSCIENCE de ces mémoires est un soutien essentiel sur le parcours de GUÉRISON sur tous les plans : Corps ~ Âme ~ Esprit.

La Fibromyalgie concerne les NERFS qui symboliquement représentent les ORDRES.

Elle concerne également les MUSCLES qui représentent la PUISSANCE.


Selon Jean-Philippe Brébion, l'invitation de la Fibromyalgie c'est :

"Ordonner - Organiser - Décider des actions dans lesquelles je me réalise"


En résumé c'est reprendre sa vie en main, exprimer notre puissance d'ACTION, notre énergie MASCULINE, pour mettre en place des projets de cœur, afin que notre ÂME puisse s'épanouir pleinement à travers sa MISSION terrestre, celle qu'elle est venue incarner dans cette vie-ci. La négation de l'Âme est telle que le corps hurle son besoin de reconnexion. Le Corps et l'Âme sont indissociables sous peine de désordre physique plus ou moins important.


Pour quelles raisons n'arrivez-vous pas à vous réaliser pleinement ?

Quels sont les freins, les blocages, les croyances, les peurs qui vous empêchent d'être pleinement vous-même à travers vos activités ?

Je vous transmets une série de problématiques liées à des mémoires karmiques et transgénérationnelles afin de vous éclairer sur ce qui vous touche le plus. Un événement est venu réveiller ces mémoires dans votre vie actuelle. Repérez les thématiques qui résonnent en vous et prenez le chemin de la libération...


- Conflit de dévalorisation, sentiment de ne rien valoir

- Conflit d'impuissance

- Sensation d'être "tombé de haut"

- Séparation définitive par la mort d'un être cher (deuil non fait)

- Grande douleur morale intérieure permanente

- Sentiment d'être le paillasson sur lequel tout le monde s'essuie

- Solution pour avoir le droit de ne rien faire (s'autoriser à ne rien faire)

- Solution pour ne pas mourir à la tâche

- Grand besoin d'être écouté et d'exprimer sa souffrance

- Mémoires très lourdes de relations très dégradantes

- Problématique de remord par anticipation

- Culpabilité sur le futur par rapport un projet qui entrainerait une culpabilité s'il était mis en place

- Mémoire de problème de (manque) de communication entre la mère et le père (le masculin et le féminin)

- Déséquilibre du système nerveux suite à un choc émotionnel ou un accident

- Difficulté à faire des changements dans sa vie

-Tendance au perfectionnisme, à l'anxiété, à une haute exigence envers soi-même poussée au-delà des limites

- Grande culpabilité suite à un événement vécu dans la jeunesse

- Sentiment d'être "de trop"

- Difficulté à s'affirmer, à se sentir à la hauteur

- Sensation de pression de la part de l'entourage ( la pression vient de soi)

- Sensation de ne pas recevoir l'amour de l'entourage entrainant une colère

- Tendance à se couper de ses émotions

- La douleur revient face à des gestes répétitifs et monotones

- Tendance à assumer des responsabilités non choisies

- Tendance à rester fidèle à des principes en opposition avec ses besoins ou ses valeurs

- La vie que l'on mène n'a pas de goût

- Problématique de déséquilibre lié à l'énergie masculine : le fait d'être TROP ou PAS ASSEZ dans son Yang

- Tradition familiale où les morts sont plus idéalisés que les vivants

- Mémoire de diffamation, de manipulation, d'obéissance sous menace, de grossesse incestueuse

- Mémoire de camp de concentration, camp de travail

- Mémoire de torture, d'expérimentation médicale ou scientifique sur l'humain

- Mémoire d'enrôlement dans l'armée ennemie

- Mémoire d'horreurs de la guerre, mort violente, lynchage, esclavage

- Mémoire de jalousies féroces, de malversations financières

- Conflits parentaux dans la période périnatale avec négation des souffrances : violence, infidélité, guerre, accouchement dans des douleurs atroces, séquestration pour cacher une grossesse, viol


Globalement, le corps exprime une énorme souffrance morale dont l'origine prend sa source soit dans l'enfance, soit dans les mémoires karmiques ou transgénérationnelles. Dans la majorité des cas, le travail s'effectue sur ces trois plans en même temps. Les événements de cette vie ne sont que la répétition des schémas toxiques, de vie en vie, de génération en génération, afin que notre ÂME se souvienne qu'elle est venue régler ces problématiques dans cette vie-ci, une bonne fois pour toutes.


Les clés de guérison sont multiples mais la libération des mémoires cellulaires est la RACINE pour résoudre les conflits.


Voici quelques pistes à explorer pour prendre ce chemin initiatique de guérison :

  • Accepter d'apprendre à prendre soin de soi

  • Se donner le douceur et l'AMOUR dont on a besoin

  • Laisser VIVRE et S'EXPRIMER l'enfant en soi qui a grandi trop vite

  • Être soi-même sans chercher la perfection

  • S'autoriser à être HEUREUX

  • Exprimer sa CRÉATIVITÉ par le jeu, l'art, le sport, toute activité nourrissante sur le plan de l'ÂME, du CORPS et de l'ESPRIT.

  • S'épanouir pour installer la PAIX en soi

  • Se donner le droit de ne rien faire, de prendre le temps de rêver, flâner

  • Comprendre que "être courageux" ce n'est pas "se sacrifier"...

Pour toute question ou information complémentaire, n'hésitez pas à me contacter.

A très bientôt,

Chaleureusement,

Maryline

Praticienne en Libération des Mémoires

Éveilleuse de Chemin de Vie


maryline.merel@connaissensdesoi.com

09 64 20 96 88

07 55 62 85 45


MERCI de soutenir mon Action Solidaire et Fraternelle sur tipeee.com




Sources :

Et si les maladies étaient des mémoires de l'évolution ? Dr Robert Guinée

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies. Jacques martel

142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout