La Perte du Goût et de l'Odorat dans le COVID

Mes Chers Compagnons de Route,


Depuis un an, nous constatons que bon nombre de personnes développant des symptômes liés au Covid, subissent une perte de goût (Agueusie) et de l'odorat (Anosmie). Ce sont les deux symptômes les plus fréquemment rapportés dans les témoignages, et parfois, ceux-ci persistent encore pendant des mois après la guérison.

Chaque maladie, chaque malaise, est une expression des besoins de votre Âme à travers votre corps.

Tout symptôme est un message envoyé à votre conscience afin que vous puissiez rétablir l'équilibre dans votre vie.

Parfois, certains malaises sont aussi la manifestation physique de mémoires karmiques ou transgénérationnelles, prêtes à être libérées.

Après quelques recherches, je vous transmets le décodage de ces deux problématiques, sachant que la bouche représente la symbolique de la Mère, et le nez, celle du Père. Nous pouvons déjà imaginer que le déséquilibre se trouve au carrefour du Masculin et du Féminin, des énergies Yin et Yang, de nos deux polarités à la fois opposées et complémentaires.


Voici quelques pistes de réflexion...


AGUEUSIE : Perte de Goût

  • Conflit où il faut supprimer un goût particulier, relié à une situation conflictuelle inconsciente. Solution pour oublier l'événement et ne pas revivre la sensation douloureuse qui pourrait mettre la vie en danger.

  • Notion de survie, sécurité, désir.

  • La BOUCHE renvoie symboliquement à la MERE, notamment pour les aliments sucrés.

  • Sensation d'être dévalorisé, pauvre, condamné à mendier, et dans ce cas vaut mieux cesser d'avoir envie de manger.

  • La vie n'a plus de goût... ne plus avoir goût à rien.

  • Le PALAIS est l'endroit où se réunissent l'odorat et le goût. Il représente l'appui dans le plaisir des sens. On ne se donne plus le droit de goûter les bonnes choses de la vie, de prendre du plaisir.

  • Si le goût est désagréable : Y a t-il une situation qui me dégoûte dans ma vie ?

  • Ai-je encore le goût de continuer ce que j'ai entrepris ?

  • Qu'est-ce que j'ai besoin de changer dans la situation que je vis ?

  • Mécanisme de protection servant à fuir une situation désagréable et à fuir notre nature profonde, nos émotions. Je me protège des autres et en même temps, je me déconnecte de moi-même, de mon corps, de mes ressentis. Je ne suis plus en contact avec moi-même, et le monde qui m'entoure.


  • CLÉ de GUÉRISON : " J'accepte de goûter la vie, de me permettre de nouvelles expériences, de sentir enfin que j'existe et de laisser transparaître mon rayonnement. Je fais confiance à mon corps et à ma nature profonde. J'ai le droit de m'affirmer et de dire NON si une situation ne me convient pas. Je me respecte de plus en plus et les autres en feront tout autant envers moi."

  • INVITATION : Intégrer que ce qui est vivant en moi, ne vient pas de l'extérieur.


ANOSMIE : Perte de l'odorat

  • Conflit par rapport à une odeur intolérable.

  • Le "SENTI" est lié au "RESSENTI" : "Je ne veux plus le sentir, et je ne veux plus le ressentir". L'odeur étant insupportable, il y a blocage de l'émotion.

  • "Je suis tellement dévalorisée qu'il vaut mieux que je cesse de sentir, de ressentir. La vie n'a plus d'odeur, la vie n'a plus de saveur.

  • Sens figuré : l'osmose est l'interpénétration, l'influence réciproque. Je me sens agressé(e) par le nez et je ne veux pas que l'odeur de l'autre puisse avoir une influence sur moi.

  • Fonction triple de l'odorat :

- Repérer le danger

- Reconnaître l'autre

- Trouver sa nourriture

  • Notion de survie, sécurité, désir.

  • Le nez et l'odorat sont reliés au PERE. Dieu insuffle la vie par le nez. C'est l'entrée de la vie en nous, l'incarnation de notre Âme. Si je ne peux plus recevoir son souffle divin, cela veut dire que je suis sous l'emprise d'un profond blocage dans ma relation avec Dieu, ou mon père spirituel. Le Lien a été coupé avec le "Père" à un moment donné. Perte du lien à la spiritualité.

  • Le Palais représente l'appui dans le plaisir des sens.

  • Le NEZ : la narine droite, pour un droitier, concerne l'affectif alors que la gauche est en relation avec ce qui pourrait représenter un danger. Inversement chez le gaucher.

  • Désir de se couper de quelque chose pouvant toucher notre côté secret et intime, tant au regard de nos pensées qu'au plan physique ou émotionnel. Ce peut être une personne que "je ne peux pas sentir" et cette personne peut-être tout simplement vous-même, ou certaines facettes de votre personnalité que vous rejetez. Cela entraîne de la tristesse et de la mélancolie, car vous êtes coupé d'odeur que vous aimez. "Je veux qu'on respecte mon intimité".

  • INVITATION : Me nourrir de mon propre ressenti.


Rien ne nous arrive par hasard... Pourquoi certains vont développer ces symptômes et d'autres non ? Aller rechercher la symbolique des maux, permet de voir plus clair sur ce qui se joue en nous et de remédier aux situations qui ont besoin d'être réajustées. En libérant les conflits intérieurs, vous soulagez votre corps et fluidifiez votre quotidien.


Pour plus d’informations sur les libérations des Mémoires, n’hésitez pas à me contacter par mail ou par téléphone.

Maryline

Praticienne en Libération des Mémoires

Eveilleuse Passeuse d'Âme

maryline.merel@connaissensdesoi.com

09 64 20 96 88

07 55 62 85 45



Sources :

BRÉBION, Jean-Philippe, Le grand livre de la Guérison

MARTEL, Jacques, Le Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies

RAINVILLE, Claudia, Métamédecine, la Guérison à votre portée

THION, Bernard, Le Biodico

Posts récents

Voir tout

©2020 by Maryline Merel

MEREL Maryline 21 rue Montplaisir 35120 Dol de Bretagne Immatriculée à Saint Malo sous le numéro 820 599 504 RCS