Votre Prénom et votre Nom : Le Miroir de votre Âme

Savez-vous pourquoi votre Âme a choisi le Prénom que vous portez ?

Pourquoi votre Âme a choisi l'héritage de votre lignée Paternelle à travers votre Nom ?

Comment vous sentez-vous avec votre identité ?

Aimez-vous votre Prénom ?

Que pensez-vous de vos autres Prénoms ?

Quelles sensations ressentez-vous, à quoi ou à qui vous identifiez-vous quand vous vous nommez ?

Vous faîtes-vous appeler ou vous appelle t-on par un diminutif ?


Notre IDENTITÉ est à la fois INDIVIDUELLE et FAMILIALE mais jusqu'en 2002, la filiation par la Mère était exclue… sur le papier uniquement ! L'idée d'inclure le Nom de la Mère n'entrait pas dans les codes, comme si une partie de nous devait rester cachée. Quelle est cette partie cachée ? Notre inconscient ? Notre Féminin ? Notre part Spirituelle ? Le Nom de la Mère ne prenait pas FORME en LETTRE … et donc en L'ÊTRE. Il n'en reste pas moins que la vibration énergétique du Nom de naissance de la Mère habitent chaque ÊTRE. Depuis 2002, les parents peuvent choisir quel Nom inscrire sur l'état civil de l'enfant : soit celui de la Mère, soit celui du Père, soit les deux. Si les parents n'émettent pas la volonté d'inscrire le Nom de la Mère, par défaut, le Nom du Père est enregistré.

De part son existence et sa nomination, l'enfant est le LIEN entre ses deux lignées familiales, le témoin d'une rencontre entre ses parents, entre le Masculin et le FÉMININ.

Que vous inspire cette rencontre dans votre espace intérieur ?

Comment s'articule t-elle dans votre intérieur, dans votre énergie Masculine et Féminine ?

Y a t-il une polarité qui domine plus que l'autre ?

Ressentez-vous une lutte entre les deux ? Une opposition ? Ou au contraire, une complémentarité, une harmonie, une fluidité ?

Avez-vous la sensation d'être un "champ de bataille" à vous seul ou au contraire êtes-vous, un havre de PAIX dans votre temple intérieur ?

Nous avons tous reçu un ou des Prénoms et un Nom chargés des projections de nos parents, pour ne citer qu'eux.

L'enfant s'identifie à ces projections et les intègre dans ses cellules, comme si cela faisait partie de son corps. Si l'enfant reçoit un Prénom d'une ancienne relation affective de son Père ou ou de sa Mère, l'enfant est relié au secret affectif et sexuel du parent concerné. Cela créé un lien incestuel dont l'enfant n'est pas conscient.

Le Prénom peut être un moyen de faire revivre un ancêtre ou de rejouer certaines relations avec des parents encore vivants.

Le diminutif quant à lui va maintenir l'enfant au statut d'enfant, c'est à dire que sa famille lui demande de ne pas grandir ou de ne pas prendre trop de place. Le diminutif par définition va venir "diminuer" l'intégrité de l'enfant, il va le LIMITER, le couper d'une partie de lui-même, l'empêcher d'être lui-même dans sa complétude.

L'enfant portant le nom d'une personnalité publique, d'une star, peut sentir qu'on attend de lui la célébrité qui n'est pas dans sa nature. Cela peut influencer sur son mode de communication, sur sa façon de se positionner par rapport aux autres et déclencher des peurs de se mettre en avant, d'oser s'exprimer en public, par exemple.

Les Prénoms à consonnance angélique comme Gabriel, Mickaël, peuvent produire une interdiction sexuel ou une incapacité à s'incarner. L'enfant peut aussi se sentir investi d'une mission particulière et devenir le sauveur de sa famille, de ses parents, de ses amis puis de l'humanité tout entière. Le manque d'ancrage peut l'empêcher de mener a bien ses projets professionnels ou personnels, jusqu'à la concrétisation dans la matière.

Quand la famille nomme un enfant, elle se l'approprie. Les Prénoms composés peuvent entraîner un problème d'identité surtout si les deux Prénoms sont de genre différent. Les Prénoms composés sont aussi une mémoire de gémellité familiale ou intra-utérine.

Le pseudonyme est un moyen de se détacher de son histoire, de se désidentifier des projections familiales et consiste à devenir Père et Mère de soi-même en se donnant un nouveau Nom. Si ce choix n'est pas fait en CONSCIENCE, cela peut-être une façon de rejeter son identité et ne résout en rien, l'impact des mémoires sur l'individu. Faire ce choix en CONSCIENCE c'est d'abord prendre conscience des projections que nous avons repris à notre compte, et faire un travail de libération de ces conditionnements.

La personne qui va changer de Nom à cause d'un différent familial, d'un rejet de son histoire, sans avoir libérer les mémoires transgénérationnelles, ne fait que déplacer le problème. L'histoire cellulaire ne s'efface pas en changeant quelques LETTRES et n'amène pas d'évolution à l'ÊTRE concerné. Mieux vaut commencer par un bon nettoyage et parfois, ce nettoyage suffit à se réapproprier nos vraies valeurs et notre ÊTRE tout entier. Changer de Nom c'est devoir intégrer de nouvelles vibrations énergétiques, ce qui est parfois nécessaire pour l'évolution d'Âme de l'individu, mais c'est avant tout une expérience parmi d'autres... Cela n'enlève rien aux conditionnements familiaux qui demandent à être fluidifiés pour vous permettre de vous DÉSIDENTIFIER.


Tous les Prénoms et Nom donnés à un enfant renferment les projections et les identifications du clan familial. Décoder et libérer ces identifications permet de s'en détacher, et ainsi de retrouver l'énergie pure de l'essence de chaque LETTRE et donc l'ESSENCE de l'ÊTRE lui-même. Dénuées de toute projection, de toute pollution, les LETTRES ont une énergie correspondant à une vertu, une valeur, un potentiel, un talent que l'enfant a la capacité de développer. Mais dès sa naissance, l'enfant conditionné à penser, à aimer, désirer et vivre selon les codes familiaux que le clan lui impose, ne peut développer ses propres talents et son unicité.

La connaissance de l'énergie vibratoire des LETTRES nous permet de nous RECONNAÎTRE dans notre ESSENCE profonde et originelle. En prenant Conscience de ces énergies, nous avons le CHOIX de nous les réapproprier en nous libérant de toutes les projections familiales.

L'identité est très reliée aux lignées transgénérationnelles mais les Prénoms et les Noms sont avant tout des LETTRES accolées les unes aux autres pour former un MOT. Un MOT est une fréquence énergétique à part entière, qui communique avec notre ADN et échange des informations. Notre ADN contient également nos mémoires karmiques. L'alphabet tout entier est un MIROIR de notre ÂME.

Avez-vous remarqué que certains MOTS écorchent vos oreilles sans pour autant être grossiers … que d'autres MOTS réactivent des émotions de colère, de tristesse, de joie... ? Avez-vous remarqué qu'ils peuvent vous mettre mal à l'aise psychologiquement, émotionnellement, ou même physiquement et que parfois, les MOTS réveillent votre CORPS, et que certains MOTS créent des MAUX ? Avez-vous relevé que quelques MOTS vont vous caractériser plus que d'autres ? Avez-vous pris conscience de l'impact des MOTS sur votre ÊTRE ?


Dans un prochain article, je parlerai du décodage des MAUX par le décodage des MOTS pour retrouver les Mémoires du CORPS...

Chaque LETTRE porte son lot de Mémoires toxiques tout autant qu'elle rayonne sa Lumière. C'est ainsi que nous pouvons nettoyer l'IDENTITÉ COMPLETE d'un individu pour retrouver son ESSENCE pure, réveiller et intégrer ses potentialités de naissance.


Par la CONSCIENCE des LETTRES vous devenez MAÎTRE de votre ÊTRE...


A très bientôt,

Chaleureusement,

Maryline

Praticienne en Libération des Mémoires Éveilleuse de Chemin de Vie

maryline.merel@connaissensdesoi.com

09 64 20 96 88

07 55 62 85 45


MERCI de soutenir mon Action Solidaire et Fraternelle sur tipeee.com




Pour en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter !


143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout